1. Catherine Melin
    Vue de l'exposition New World - Transit situations, Hubei Institut of Fine Art, Wuhan, Chine, 2016
  2. Catherine Melin
    Vue de l'exposition New World - Transit situations, Hubei Institut of Fine Art, Wuhan, Chine, 2016
  3. Catherine Melin
    Vue de l'exposition New World - Transit situations, Hubei Institut of Fine Art, Wuhan, Chine, 2016
  4. Catherine Melin
    Vue de l'exposition New World - Transit situations, Hubei Institut of Fine Art, Wuhan, Chine, 2016
  5. Catherine Melin
    sans-titre, 2014
    Technique mixte sur papier
    42,2 x 59 cm
  6. Catherine Melin
    Sans-titre, 2014
    Technique mixte sur papier
    42,2 x 59 cm
  7. Catherine Melin
    Sans-titre, 2014
    Tachnique mixte sur papier
    46 x 61 cm
  8. Catherine Melin
    Sans-titre, 2014
    Technique mixte sur papier
    42,2 x 59 cm
  9. Catherine Melin
    sans titre, 2011
    technique mixte sur papier
    56 x 76 cm
  10. Catherine Melin
    sans titre, 2011
    technique mixte sur papier
    42 x 59,4 cm
  11. Catherine Melin
    sans titre , 2011
    technique mixte sur papier
    42 x 59,4 cm
  12. Catherine Melin
    sans titre, 2011
    technique mixte sur papier
    56 x 76 cm
  13. Catherine Melin
    sans titre, 2011
    technique mixte sur papier
    42 x 59,4 cm
  14. Catherine Melin
    sans titre, 2011
    technique mixte sur papier
    42 x 59,4 cm
  15. Catherine Melin
    C. Melin, sans titre, 2011
    technique mixte sur papier
    56 x 76 cm
  16. Catherine Melin
    Sans titre, 2007
    carbone sur papier
    42 x 56 cm
  17. Catherine Melin
    Sans titre, 2007
    carbone sur papier
    42 x 56 cm


Présentation

"Mon travail se nourrit de l’espace urbain ou plutôt de ses marges et ses périphéries, mais aussi des corps qui y déambulent, des corps qui s’y meuvent, des relations qui s’y nouent et des architectures qui s’y font et s’y défont. De cette coexistence entre l’éphémère et le durable, entre l’émergence et la disparition, entre le neuf et le fossile propre au territoire urbain contemporain, je fais ma matière première. Il s’agit de démembrer notre paysage urbanisé jusque dans les franges de nos villes en une constellation fragmentée de signes, de rythmes et de mouvements des corps. C’est une poétique de l’urbain et de l’humain, de leurs jeux et enjeux que je tente de capter et de traduire à travers différents médiums. Ces dernières années, mon travail s’est développé autour d’une logique de déploiement d’espaces recomposés".


Catherine Melin


Catherine Melin est née en 1968.
Elle vit et travaille à Marseille.